Paris.

Les larmes de la Seine

Qui sautent à mes pieds

Y arrivent à peine

Mais toujours elles essayent.

~

Une heure passe,

Deux heures, trois heures.

Finalement je me lève

Et je joue le flâneur.

~

Sans le savoir

La nuit est arrivée.

On se rejoint à Hôtel de Ville,

J’arrive te chercher.

~

Une tasse de chocolat chaud

Trop épaisse, trop forte.

On ajoute la chantilly,

On devient chimiste en quelque sorte.

~

Ok j’en peux plus.

Comme c’est dégueulasse.

J’ai juste envie d’une cigarette

Après tout, on s’est assise sur la terrasse.

~

Un café et une clope

Ça c’est la France.

Avec une vue sur la tour

Merde, on a vraiment de la chance.

~

Puis c’est du vin,

J’enlève une deuxième cigarette.

Je fume et je bois,

Un rideau de fumée devant la tête.

~

Une taffe finale,

Sors les tickets restaurants.

Allez, on y va

Direction les Champs.

~

Ils nous disent que “fumer tue”

Qu’on n’est pas immortel.

Franchement, on s’en fout,

C’est les petits vices qui rendent la vie belle.

Advertisements

Insatisfaite.

Maintenant que je ne suis plus à Paris (j’y reviens en février, t’inquiètes pas), je me rends compte qu’il y a beaucoup de choses dont lesquelles je n’ai pas pris des bonnes photos.  Particulièrement, l’Hôtel de Ville.  Je n’ai quasiment aucune photo de ce bâtiment magnifique.   Donc, ce poste va servir comme un petit rappel de prendre plus de photos de ces endroits quand je suis encore à Paris l’année prochaine.

Alors voici les endroits où il faut que je prenne beaucoup plus de photos.

DSC02955

DSC03047

DSC03351

DSC03378

DSC03618

DSC03875

DSC03958

IMG_9344

IMG_9420

DSC04187

IMG_9372

IMG_9949

IMG_0053

IMG_0106

IMG_0337

IMG_9580

DSC06113

IMG_0714

IMG_0483

IMG_1693

IMG_1041

IMG_1728

IMG_1674

DSC07413

IMG_1055

Bisous.