Paris.

Les larmes de la Seine

Qui sautent à mes pieds

Y arrivent à peine

Mais toujours elles essayent.

~

Une heure passe,

Deux heures, trois heures.

Finalement je me lève

Et je joue le flâneur.

~

Sans le savoir

La nuit est arrivée.

On se rejoint à Hôtel de Ville,

J’arrive te chercher.

~

Une tasse de chocolat chaud

Trop épaisse, trop forte.

On ajoute la chantilly,

On devient chimiste en quelque sorte.

~

Ok j’en peux plus.

Comme c’est dégueulasse.

J’ai juste envie d’une cigarette

Après tout, on s’est assise sur la terrasse.

~

Un café et une clope

Ça c’est la France.

Avec une vue sur la tour

Merde, on a vraiment de la chance.

~

Puis c’est du vin,

J’enlève une deuxième cigarette.

Je fume et je bois,

Un rideau de fumée devant la tête.

~

Une taffe finale,

Sors les tickets restaurants.

Allez, on y va

Direction les Champs.

~

Ils nous disent que “fumer tue”

Qu’on n’est pas immortel.

Franchement, on s’en fout,

C’est les petits vices qui rendent la vie belle.

Advertisements

Je crois que je t’aime, etc. etc.

Ah merde.  Il va me voir comme ça.  Je me suis même pas brossé les dents.  Le mascara est partout sur mon visage.  Je suis sûre que je sens horrible.  Est-ce que j’ai pris une douche hier?  Je me souviens plus.  J’ai vraiment besoin d’une douche quand même.  Merde, putain, putain de merde, il se réveille, il se tourne vers moi – je fais sembler que je me réveille en même temps – il s’ouvre les yeux-

Il me sourit et il m’embrasse.  Il me serre dans ses bras.

Tout va bien.

On reste au lit pendant une heure.  Puis on s’habille et sort de l’appartement.  On marche main dans la main jusqu’au Champs-Élysées où on descend l’escalier du métro George V.  On passe le Navigo sur le truc, on arrive à peine au quai pour prendre le prochain train.  On change de la ligne 1 à Concorde à la ligne 12.  C’est à Pasteur où je le laisse.  On s’embrasse encore une fois et je sors du métro.

Je marche chez moi comme je m’étais habillée la dernière nuit, et j’ai envie de recommencer.

IMG_8624

IMG_8636

IMG_8563

DSC03562

DSC04213

Bisous.

Ils sont tous des cons de toute façon.

This week and next week are midterms et du coup, I don’t have much time to write one of my usual posts. I’ll post a few pictures though, they’re worth a thousand words, right?

DSC07425

DSC07260

DSC07429

DSC05810 DSC05617 DSC07246 DSC06108 IMG_1040 DSC07227 DSC07215 DSC05813

DSC07191 IMG_2369 DSC05619 IMG_2167 DSC05797DSC07207 DSC05814

Bisous.

Oh, petit cœur

Souviens-toi de la ville,

De la tour, du vin

Oh petit cœur, c’est pas la fin.

~

Il n’est plus là pour prendre ta main

Tant mieux pour toi

Ça va aller, tu verras.

~

Il y aura un jour

Je te promets, il va arriver.

Un jour plein de joie, plein d’amour, et ça va rester.

~

Embrasse la tristesse

Et ton immense chagrin

Mais oh petit cœur, c’est pas la fin.

Je suis pas bourrée.

Tout est allumé, et je suis là

Paralysée, les yeux ouverts, mais je ne peux rien voir.

~

J’ai pas trop bu, j’suis pas bourrée

Ça me fait tellement mal, mais je continue y penser.

~

Personne peut m’aider, tout est ma faute

Que je sois heureuse ou fâchée, ça dépend pas d’un autre.

~

Alors je continue, mal au coeur, mal au ventre

Mais écoute-moi bien, c’est sûr que j’y rentre.

Je t’aimais pas.

Je t’aimais pas.

Je voulais,  je m’ai fait croire

Que c’était le cas

Mais je vois bien dans le noir.

~

Toi, avec ta nouvelle

Et moi, avec ce bordel

~

Merci beaucoup, hein

Vraiment, c’est sympa.

J’y vais plus songer,

Je vais plus demander pourquoi.

~

C’était bien, et maintenant c’est fini.

Je pleurerai plus, je garde le contrôle de ma vie.

~

Ah, ouais, je me souviens,

“Ma Rosie, soit forte.”

Merci pour tes conseils.

Sur toi, je ferme bien la porte.

Qu’est-ce qui va pas?

Et toi, ça va ?

Est-ce que tout va bien ?

Parce que ce que je vois

Me dit qu’on perd le lien

~

Je me rappelle de cette nuit-là, de mes insécurités,

Ta soif pour moi, ça j’ai tout oublié

Peut-être c’est toi, on va voir demain

Tu ne m’aimes plus, c’est ça ?  S’il te plaît, prends-moi la main.

~

Bah voilà ! C’est ça !

J’étais pas assez

J’étais rien de spécial

Le monde est plein de filles comme moi, amène-les sur les quais.

~

Peut-être c’est toi

Non, je sais que c’est toi

Est-ce que je te manque ?

Comment peux-tu t’en fous déjà ?

~

Peut-être c’est toi

Alors, ça y est, c’est fini ?

Peut-être c’est toi

Alors, pourquoi tu m’as choisi ?

~

Sans doute c’est toi

C’est clair que c’est toi

Mais attends une seconde.

C’est, en fait, moi.

Insatisfaite.

Maintenant que je ne suis plus à Paris (j’y reviens en février, t’inquiètes pas), je me rends compte qu’il y a beaucoup de choses dont lesquelles je n’ai pas pris des bonnes photos.  Particulièrement, l’Hôtel de Ville.  Je n’ai quasiment aucune photo de ce bâtiment magnifique.   Donc, ce poste va servir comme un petit rappel de prendre plus de photos de ces endroits quand je suis encore à Paris l’année prochaine.

Alors voici les endroits où il faut que je prenne beaucoup plus de photos.

DSC02955

DSC03047

DSC03351

DSC03378

DSC03618

DSC03875

DSC03958

IMG_9344

IMG_9420

DSC04187

IMG_9372

IMG_9949

IMG_0053

IMG_0106

IMG_0337

IMG_9580

DSC06113

IMG_0714

IMG_0483

IMG_1693

IMG_1041

IMG_1728

IMG_1674

DSC07413

IMG_1055

Bisous.